Banque Centrale d’Espagne : la politique monétaire rendue plus facile avec les crypto

By 7 août 2018Législation, News

Banco de España (BDE), l’institution financière de l’Espagne, a publiée un rapport statuant que les cryptomonnaies pourraient aider à améliorer l’infrastructure bancaire actuel, en addition d’aider ces guidelines financières.

Galo Nuño, le directeur de l’économie à la BDE dit, dans le rapport, qu’utiliser les monnaies digitales pour effectuer des transactions bancaires pourrait avoir un effet positif sur l’économie espagnole. Néanmoins, le document de la BDE déclare aussi que seules les monnaies numériques émises par les banques centrales (CBDC) seraient efficaces pour mieux gérer les politiques monétaires.

Les « conséquences potentielles » d’introduire les monnaies digitales

Nuño, avait été chargé d’examiner les « principales motivations des banques centrales d’étudier les conséquences potentielles de l’introduction de tels instruments ». Ainsi, le document de la BDE n’est pas un aperçu complet des cryptomonnaies et de leur impact sur l’économie de l’Espagne.

Le document rédigé par Nuño, traite seulement des « conséquences et implications potentielles » des monnaies reposant sur une blockchain pour maintenir une stabilité financière, et jusqu’où elles pourraient contribuer à gérer les réserves des banques et les politiques monétaires.

Selon les conclusions du rapport, les cryptomonnaies pourraient être un instrument de surveillance plus efficace des ressources monétaires du pays par rapport aux billets de banque physiques. Nuño, fait remarquer que la BDE est actuellement incapable de suivre précisément tout l’argent papier en circulation.

Utiliser la blockchain pour gérer l’argent physique

Le document de neuf pages informe que la banque centrale augmente régulièrement la quantité d’argent disponible en imprimant de nouveaux billets. Pour autant, ils se concentrent rarement sur les réglementations qui l’encadrent. Avec l’usage de la blockchain, les banques seraient plus aptes à gérer ce taux.

Malgré les profits potentiels qu’offrent les cryptomonnaies, Nuño suggère de faire plus de recherche avant de les adopter. Il ajoute que les cryptomonnaies sont un nouveau concept financier, que les institutions du système financier traditionnel ne comprennent pas complètement.

En mai, Luis Maria Linde, gouverneur de Banco de España, a dit que les monnaies digitales « présentent plus de risques que de bénéfices ». Cependant, Linde déclare aussi dans un évènement organisé par Deloitte que la blockchain pourrait améliorer l’efficacité des systèmes financiers, compte tenu de son potentiel de réduction des coûts opérationnels.

À la fin du mois de juin, le législateur espagnol a proposé un nouveau projet de loi, dans lequel il recommande d’utiliser la blockchain pour améliorer le département de l’administration publique espagnole. Le principal atout mis en avant : ses capacités à éliminer beaucoup de paperasse inefficace et très couteuse propre au système traditionnel.

Vous ne penseriez pas à un autre pays qui, lui aussi, demande beaucoup de paperasse inefficace et couteuse qui pourrait bénéficier de la blockchain ? 😉🇫🇷


Cet article n’est pas une recommandation d’investissement dans les cryptomonnaies et ICO. Ces investissements sont risqués et spéculatifs. VaTeFaireDécrypter publie des articles les plus objectifs possibles et ne peut être tenu pour responsable en cas de pertes liées à des placements de la part de ses lecteurs. VaTeFaireDécrypter ne fait pas garantie de l’exactitude des informations de ce document.

Roméo VEGA

Author Roméo VEGA

More posts by Roméo VEGA

Leave a Reply