Bitcoin vs Ether: lequel est le meilleur ? (2019)

By 3 août 2019News
Bitcoin vs Ether

Vous êtes nombreux à nous demander s’il faut investir sur le Bitcoin ou l’Ether ? Regardons quelles sont les différences et les opportunités !

Bitcoin

Bitcoin, la première monnaie virtuelle, a été lancé en janvier 2009. Il a présenté une idée nouvelle établie dans un livre blanc écrit par le mystérieux Satoshi Nakamoto.

Bitcoin offre la promesse de frais de transaction plus faibles que les mécanismes de paiement en ligne traditionnels et est exploité par une autorité décentralisée, contrairement aux monnaies émises par les pouvoirs publics.

Ce n’est pas une monnaie physique, mais elle est totalement virtuelle (à part pour série limitée de pièces). Au cours des années, l’acceptation du concept de monnaie virtuelle a augmenté parmi les régulateurs et les organismes gouvernementaux.

Bien qu’il ne s’agisse pas d’un moyen de paiement ou d’une réserve de valeur officiellement reconnue, il a réussi à se faire une place et continue de coexister dans le système financier même s’il est régulièrement examiné et débattu.

Blockchain

La chaîne de blocs (ou blockchain) n’est pas seulement un sujet à la mode dans le monde de la Fintech (technologie financière), mais aussi une technologie qui intéresse de nombreuses industries.

Une chaîne de blocs est un registre public ou toutes les transactions sont enregistrées dans un système donné. Les blocs sont ajoutés à la chaîne de blocs dans un ordre linéaire et chronologique grâce à un code crypté.

La blockchain se présente ainsi comme un enregistrement inviolable de toutes les transactions sur le réseau, accessible à tous les participants. La chaîne de blocs offre la possibilité est donc un système très sure pour garder et suivre des données à moindre coût, des risques réduits et une efficacité accrue.

Enter Ethereum!

La technologie de la chaîne de blocs est utilisée pour créer des applications qui sont au-delà de simples monnaies numériques.

Lancé en juillet 2015, Ethereum est la plate-forme logicielle décentralisée ouverte la plus grande et la plus établie qui permet de construire et d’exécuter des Smartcontracts et Distributed Applications (Dapps) sans interruption, fraude, le contrôle ou l’ingérence d’un tiers.

Ethereum n’est pas seulement une plate-forme, mais aussi un langage de programmation fonctionnant sur une blockchain, aider les développeurs à construire et publier des applications distribuées.
Les applications potentielles utilisant la technologie d’Ethereum sont vastes et fonctionnent sur son jeton cryptographique spécifique à la plate-forme, Ether. En 2014, Ethereum avait lancé une prévente pour l’éther qui a reçu une réponse écrasante. Ether est comme un véhicule pour se déplacer sur la plate-forme Ethereum, il est recherché par les développeurs qui cherchent à développer et exécuter des applications à l’intérieur d’Ethereum.

L’éther est largement utilisé à deux fins : il est négocié comme un échange de devises numériques comme d’autres crypto monnaies et est utilisé à l’intérieur d’Ethereum pour exécuter des applications et même pour monétiser un travail.

Il peut être utilisé pour « codifier, décentraliser, sécuriser et commercer à peu près n’importe quoi. »

Bitcoin Vs Ethereum

Alors que les deux monnaies, Bitcoin et Ethereum sont alimentés par le principe des grands registres distribués et la cryptographie, les deux diffèrent de nombreuses façons techniques. Par exemple, le temps de formation d’un bloc (Ethereum, la transaction est confirmée en quelques secondes par rapport aux plusieurs minutes du Bitcoin) et leurs constructions de base.
Cependant, d’un point de vue général, Bitcoin et Ethereum ont des buts complètement différents, ils visent chacun à résoudre un problème spécifique.

Le Bitcoin a été créé comme une alternative à l’argent tel qu’on l’a toujours connu et est donc un moyen de transaction de paiement et de stockage de la valeur.

Ethereum est développé comme une plate-forme qui facilite les contrats peer-to-peer (de personne à personne) et les applications tout en utilisant sa propre monnaie. Alors que Bitcoin et Éther sont deux monnaies numériques, le but principal de l’éther n’est pas de s’établir comme une alternative de paiement, mais à faciliter et monétiser le travail d’Ethereum pour permettre aux développeurs de construire et d’exécuter des applications distribuées (Dapps).

Les opportunités

En somme, Ethereum et Bitcoin reposent tous les deux sur la même technologie, la blockchain et prônent la décentralisation, mais avec des buts si différents qu’ils ne sont pas concurrents. Cependant, la popularité et la capitalisation croissante du marché de l’éther le mettent en concurrence avec toutes les crypto, en particulier du point de vue d’un investisseur.

Pour choisir sur lequel investir, regardez plutôt la dominance du bitcoin sur le marché, au moment de la rédaction de cet article elle est de plus de 66%, c’est-à-dire que la valeur de tous les bitcoin en circulation représente plus de la moitié du marché global des cryptomonnaies (qui représente plus de 283 milliards de dollars us). Les conséquences de cette dominance sont très simples, si le cours du bitcoin monte, toutes les cryptomonnaies montent (y compris l’éther) et si le BTC descend, c’est toutes les cryptos qui baissent…

Cette dominance crée un marché qui dépend de la volatilité, du BTC et de sa valeur.

Pour aller plus loin…

Pour acheter ses premiers Bitcoin (si c’est votre cas, nous recommandons d’utiliser Coinbase, c’est de loin la plateforme d’échange la plus simple et la plus facile à appréhender).

Donc selon vous, il faut plutôt acheter du BTC ou de l’ETH ?


Cet article n’est pas une recommandation d’investissement dans les cryptomonnaies et ICO. Ces investissements sont risqués et spéculatifs. VaTeFaireDécrypter publie des articles les plus objectifs possibles et ne peut être tenu pour responsable en cas de pertes liées à des placements de la part de ses lecteurs. VaTeFaireDécrypter ne fait pas garantie de l’exactitude des informations de ce document.

Roméo VEGA

Author Roméo VEGA

More posts by Roméo VEGA

Leave a Reply