Dubai construit un gouvernement basé sur la blockchain

By 24 septembre 2018Blockchain, News

Smart Dubai est une initiative du gouvernement visant à faire de Dubaï la ville la plus «intelligente et la plus heureuse» du monde. Cette semaine, le portail de paiement du gouvernement de Dubaï est passé à la blockchain.

Le premier gouvernement basé sur la blockchain

Le portail de paiement en ligne DubaiPay utilisera désormais la technologie de la blockchain pour le règlement en temps réel des transactions. C’est une autre étape vers l’objectif de Dubaï de devenir le premier gouvernement mondial propulsé par la blockchain d’ici 2020.

Le gouvernement de Dubaï travaille actuellement sur un total de 20 cas d’utilisations de la technologie de chaîne de blocs afin d’équiper ses infrastructures. Le gouvernement de Dubaï a établi des partenariats stratégiques avec IBM et Consensys en tant que conseillers, ainsi que Smart Dubai, pour atteindre leurs objectifs.

Smart Dubai et Smart Dubai Government Establishment (SDG) visent à stimuler le succès et la compétitivité mondiale de la ville grâce aux nouvelles technologies, ce qui inclut le registre distribué (autre petit nom de la blockchain).

Mira Sultan Obaid Abdul Rahman, directeur du département de l’intégration des services intelligents chez SDG, a déclaré à Gulf News qu’il envisageait d’augmenter l’efficacité du gouvernement en transférant toutes les transactions sur la blockchain. Le Département des finances de Dubaï (DoF) travaille en coulisse pour permettre les transactions sur DubaiPay et pour résoudre tout problème ou litige. Le portail DubaiPay gère les transactions de 27 entités gouvernementales et de 14 autres entités non gouvernementales.

Grâce à la technologie de la chaîne de blocs développée par Avanaza Solutions, DubaiPay assurera désormais un suivi en temps réel des transactions, bien que le DoF puisse encore rendre les transactions effectives pendant 45 jours. Mira Sultan Obaid Abdul Rahman a expliqué:

« Il n’y a pas de surveillance en temps réel d’une transaction dans l’ancien système et avec la blockchain, tout le processus peut être surveillé en temps réel. »

Au cours de la première phase, deux des services gouvernementaux de Dubaï ont utilisé le système basé sur la chaîne de blocs et ont traité cinq millions de transactions. Plus de départements sont censés participer.

Dubaï montre la voie

Aisha Bint Butti Bin Bishr, directeur général de Smart Dubai, a déclaré lors d’un lancement le 23 septembre 2018:

« Dubaï a longtemps été pionnier en matière de technologies, notamment avec celles de la quatrième révolution industrielle. »

Il a ajouté que la blockchain est «l’une des technologies les plus prometteuses, attirant plus d’investissements chaque année».

L’autorité responsable des routes et des transports de Dubaï a annoncé des plans pour un système de gestion des véhicules basé sur la blockchain plus tôt dans l’année. Emirates NBD, la plus grande banque de Dubaï, a lancé un projet basé blockchain en avril 2018 afin de réduire la fraude par chèque.

Beaucoup de pays cherchent à devenir des villes intelligentes en ajoutant la blockchain à leurs piles technologiques. Est-ce que Dubaï laissera les autres derrière?


Cet article n’est pas une recommandation d’investissement dans les cryptomonnaies et ICO. Ces investissements sont risqués et spéculatifs. VaTeFaireDécrypter publie des articles les plus objectifs possibles et ne peut être tenu pour responsable en cas de pertes liées à des placements de la part de ses lecteurs. VaTeFaireDécrypter ne fait pas garantie de l’exactitude des informations de ce document.

Noter cet article
Roméo VEGA

Author Roméo VEGA

More posts by Roméo VEGA

Join the discussion One Comment

Leave a Reply