La Banque Centrale Chinoise et la cryptomonnaie

By 12 novembre 2018News

À l’heure où les gouvernements (Albanie, France, Malte, Espagne etc.) se mobilisent pour intégrer et tirer profits des cryptomonnaies, la Chine campe sur ses positions et prône la centralisation.

Suite à la publication d’un rapport émis par la Banque Centrale de Chine (PBoC) le gouvernement chinois s’exempte encore de toute adoption des cryptomonnaies comme le Bitcoin BTC.

On évoquait plus tôt le paradoxe chinois entre son aversion des cryptomonnaies existante et ses velléités à créer sa monnaie numérique nationale…

Si la banque centrale de Chine ne reconnait aucune révolution réelle à la blockchain, l’institut oscille entre indifférence et révulsion.

« Ce que la Blockchain peut ou ne peut pas faire » (titre du communiqué)

Rédigé par le service de recherche de la Banque Centrale chinoise, le communiqué présente la blockchain et ses dérivés comme une ‘utopie’ n’apportant aucune innovation financière.

Selon l’organe (sous le contrôle du gouvernement) la technologie blockchain n’est pas en mesure de nuire au système monétaire actuel et encore moins d’influencer les protocoles financiers conventionnels. La stabilité financière dans laquelle s’inscrirait le schéma de la blockchain tel quel serait un idéal loin de la réalité des marchés.

Xu Zhong, responsable du service de recherche de la Banque Centrale Chinoise partage ses doutes :

« La blockchain devrait reposer sur des recherches et des expérimentations continues pour évaluer objectivement et rationnellement ce qu’elle peut ou ne peut pas faire. »

Un remplacement difficile

En abordant la question de la valeur ajoutée de la blockchain, l’usine du Yen annonce que la technologie peut améliorer les protocoles financiers en vigueur !

Néanmoins le régulateur est clair sur un point : il serait difficile/impossible (?) de ‘relocaliser’ la confiance des utilisateurs du système monétaire FIAT (le Yen) vers les cryptomonnaies d’autant plus quand les problématiques de mise à l’échelle du réseau ne sont pas encore traitées pleinement.

Selon l’administration, la supériorité du système centralisé est indéniable. Les auteurs du document ont étayé leurs propos en insistant sur les irrégularités entre les promesses de projets de cryptomonnaies et leurs réalités post lancement.

Dans ses conclusions, le Bitcoin ne repose sur aucun actif et n’apporte donc aucune garantie en plus d’être très volatile.

Crédits photo @dominik_photography


Cet article n’est pas une recommandation d’investissement dans les cryptomonnaies et ICO. Ces investissements sont risqués et spéculatifs. VaTeFaireDécrypter publie des articles les plus objectifs possibles et ne peut être tenu pour responsable en cas de pertes liées à des placements de la part de ses lecteurs. VaTeFaireDécrypter ne fait pas garantie de l’exactitude des informations de ce document.

Noter cet article
Nelson Bonil

Author Nelson Bonil

More posts by Nelson Bonil

Leave a Reply