La blockchain, le future du vin et de l’art

By 26 décembre 2018News

Pour mettre de tel produit sur la blockchain et leurs faires bénéficier de tous ces bienfaits il faudra les « tokeniser ».La tokenisation est le processus de conversion des droits sur un actif en un jeton numérique sur une blokchain, comme l’explique si simplement Nasdaq.

Ce procéder permet de collecter les avantages de la crypto-monnaie et conserver les caractéristiques de l’actif lui-même.

La tokenisation n’est pas un terme si nouveau qu’il ne parait. C’est juste une vieille pratique des années 1970 qui trouve sa voie vers une nouvelle économie numérique.

La titrisation est le processus au cours duquel certains types d’actifs sont « accumulés » pour être reconditionnés en titres portant intérêt.

Il est possible de distinguer pratiquement tous les actifs. Les actifs qui ne sont pas de nature physique, par exemple des marques, des droits d’auteur, des brevets, etc., sont bien sûr plus faciles à créer. Ces actifs incorporels peuvent également être plus faciles à combiner avec des systèmes numériques basés sur une chaîne de blocs.

Néanmoins, même les actifs matériels, tels que l’immobilier, l’art, même le vin ou le champagne coûte.

Champagne tokenisé? Pourquoi pas!

Prenons l’exemple hypothétique de John, qui possède une collection de champagne rare d’une valeur totale de 10 millions de dollars. Pourquoi? Eh bien parce que le champagne n’est pas seulement une boisson délicieuse, mais aussi un précieux objet de collection.

Naturellement, le champagne est difficile à transporter et fragile. Il nécessite donc un certain niveau de sécurité et de température. Les acheteurs ou les investisseurs doivent s’assurer que le produit n’est pas falsifié ou endommagé pendant le transport. Bob n’accepterait pas d’investir plusieurs milliers de dollars dans du champagne, il ne veut pas faire face à tous les défis et maux de tête mentionnés ci-dessus.

Inutile de dire que ce ne sera pas efficace pour Bob de rencontrer John de lui acheter un champagne rare et cher pour investir. John veut simplement un moyen facile de diviser son stock de champagne et d’en vendre de petits morceaux à un certain nombre d’investisseurs. Bob, d’autre part, veut pouvoir échanger facilement cette propriété à d’autres personnes.

On peut rendre tout le monde heureux si ce stock de champagne coûteux est placé sur la blockchain. Qui, sera l’endroit le stock sera divisé en part qui enregistrées, vendus et suivies.

Marché de tokenisation – presque illimité

Une autre classe d’actifs susceptible d’être bientôt tokenisée est l’art. Par exemple, la peinture la plus chère jamais vendue, est de Léonard de Vinci datant de 600 ans, a été réalisée pour un prix remarquable de 450 millions de dollars. Les droits de propriété de cette œuvre pourraient tout à fait être divisés en token donnant accès à une portion de la plus-value réalisée lors de sa vente.


Cet article n’est pas une recommandation d’investissement dans les cryptomonnaies et ICO. Ces investissements sont risqués et spéculatifs. VaTeFaireDécrypter publie des articles les plus objectifs possibles et ne peut être tenu pour responsable en cas de pertes liées à des placements de la part de ses lecteurs. VaTeFaireDécrypter ne fait pas garantie de l’exactitude des informations de ce document.

La blockchain, le future du vin et de l’art
5 (100%) 1 vote

Also published on Medium.

Roméo VEGA

Author Roméo VEGA

More posts by Roméo VEGA

Leave a Reply