Le gouvernement Américain fait un appel d’offre pour passer ses services sur la blockchain

By 20 novembre 2018News

Le département de la Sécurité intérieure a lancé un appel d’offre pour améliorer les processus gouvernementaux en utilisant la blockchain. Les propositions acceptées recevraient un financement gouvernemental pouvant atteindre 800 000 dollars.

Le Department of Homeland Security (DHS traduisez : « Département de la Sécurité intérieure des États-Unis ») est un cabinet gouvernemental américain. Le département est responsable de la sécurité publique américaine et comprend la lutte contre le terrorisme, la sécurité des frontières, la cybersécurité et la prévention des catastrophes naturelles.

Le 15 novembre, le gouvernement a publié un appel d’offres au nom du DHS. La sollicitation est dédiée aux entrepreneurs qui peuvent développer des solutions basées sur la blockchain pour résoudre des problèmes gouvernementaux majeurs.

Plus spécifiquement, l’agence cherche principalement à identifier des propositions susceptibles de résoudre les problèmes suivants liés aux certificats, licences et attestations délivrés par le gouvernement:

  • Stockage et gestion
  • Délivrance et vérification
  • Facilité d’utilisation des services gouvernementaux

Selon la sollicitation, le DHS estime que la blockchain a le potentiel d’améliorer les processus gouvernementaux et d’avoir un impact positif sur les citoyens américains. Comme indiqué dans le document:

« La technologie Blockchain et le registre distribué, d’un point de vue gouvernemental, offre le potentiel d’améliorer la transparence et l’audit des opérations de service public, une plus grande visibilité dans les opérations commerciales multipartites et l’automatisation des processus pour améliorer les services aux organisations et aux citoyens…»

L’agence décrit la technologie comme un élément potentiellement «susceptible de fournir des solutions novatrices et rentables» à la sécurité publique. De plus, l’agence est disposée à déployer des solutions dans toutes ses principales divisions, notamment la protection des douanes et des frontières, la citoyenneté et l’immigration ainsi que la sécurité des transports.

Ce qui est encore plus rassurant, c’est que le DHS veut rester ouvert sur ces développements dans certains domaines et les rendre accessibles au public, et peut-être même complètement ouverts:

« …toutes les technologies développées seront documentées publiquement, sans brevet, sans redevances, disponibles pour tous et faciles à mettre en œuvre à l’aide de langages de programmation largement disponibles et pris en charge. »

Les entrepreneurs sélectionnés dans le cadre du processus seraient admissibles à un financement pouvant atteindre 800 000 $, répartis en quatre phases. Le DHS recherche des candidats à tout stade de développement et est disposé à financer des projets allant de la validation de principe à la commercialisation et à la mise en œuvre.

Qu’est-ce que ça veut dire pour la Blockchain ?

La technologie Blockchain est idéale pour les utilisations gouvernementales. La plupart des propriétés d’une blockchain, notamment l’accessibilité, l’immuabilité et la transparence inhérentes au public, la rendent parfaite pour la tenue des dossiers.

Tout ce qui concerne les actes émis par le gouvernement, les actes de naissance et les passeports pourrait être amélioré en utilisant la blockchain.

Étant donné le nombre d’applications gouvernementales, il est essentiel que les gouvernements explorent au niveau international l’application de la technologie.

Au moment de la rédaction de cet article, aucun des principaux gouvernements d’Europe ou d’Amérique du Nord n’a mis en œuvre un système construit à l’aide de cette technologie. Cependant, plusieurs pays plus petits, notamment les Émirats arabes unis et le Venezuela, sont à l’origine de cas d’utilisation à grande échelle.

Si les principaux gouvernements sont disposés à investir de l’argent dans le développement de la technologie, ça signifie que la technologie est plus qu’un battage publicitaire.

Vous avez jusqu’au 11 janvier 2019 pour faire vos offres. 😉


Cet article n’est pas une recommandation d’investissement dans les cryptomonnaies et ICO. Ces investissements sont risqués et spéculatifs. VaTeFaireDécrypter publie des articles les plus objectifs possibles et ne peut être tenu pour responsable en cas de pertes liées à des placements de la part de ses lecteurs. VaTeFaireDécrypter ne fait pas garantie de l’exactitude des informations de ce document.

Noter cet article
Roméo VEGA

Author Roméo VEGA

More posts by Roméo VEGA

Leave a Reply