Le gouvernement catalan considère la Blockchain comme système de vote électronique

By 21 novembre 2018News

Le directeur général de la participation citoyenne de catalogne a déclaré que l’autorité envisageait de bloquer le système électoral de la communauté, a rapporté le lundi 19 novembre dans le quotidien espagnol La Vanguardia.

Plus tôt en octobre, la Generalitat (l’équivalent de l’Etat) de Catalogne avait approuvé un avant-projet de loi visant à mettre en place un système de vote électronique pour les résidents à l’étranger lors des grandes élections et d’autres processus de vote dans la communauté autonome.

Traduisez: « Le gouvernement approuve le projet de loi visant à réglementer la procédure de vote électronique pour les Catalans résidant en Espagne et à l’étranger »

Ismael Peña-López, Directeur général de la participation citoyenne de Catalogne, a révélé que le gouvernement espérait mettre en place un système de vote électronique externe d’ici 2020 et étendre le vote électronique à tous les électeurs.

Selon Peña-López, professeur de droit et de sciences politiques à l’Université ouverte de Catalogne (UOC), l’utilisation de la blockchain dans le système de vote électronique de l’État est toujours à l’étude, bien que la Generalitat n’ait pas encore de fait de choix de précis sur ce sujet:

« Une option intéressante consiste à utiliser la blockchain. […] La Generalitat ne s’est pas clairement engagée envers la blockchain et étudie toujours les options qui s’offrent à elle avant de prendre une décision. »

Le directeur a souligné que, quelle que soit la technologie que le gouvernement décide d’utiliser dans le système de vote, il doit instaurer la confiance. La Vanguardia cite Peña-López: « C’est un problème de sensibilisation. J’aimerais penser que nous sommes en mesure de convaincre les gens que [c’est] fiable. »

Plus tôt en juillet, le gouvernement de Catalogne a dévoilé un plan de déploiement de la technologie blockchain au sein de ses processus d’administration publique afin d’améliorer «les services numériques au public».

La communauté catalane s’efforce d’obtenir l’indépendance du gouvernement espagnol depuis 1922. Le 27 octobre 2017, le Parlement catalan a déclaré son indépendance de l’Espagne à la suite d’un référendum controversé.

En octobre 2018, l’agence de presse espagnole El Confidencial a annoncé que l’ancien président catalan Carles Puigdemont avait demandé au public de faire une donation cryptée. Puigdemont aurait demandé des dons cryptographiques afin de dissimuler un soutien financier aux politiciens du gouvernement catalan.

Selon le principal quotidien espagnol El Mundo, le gouvernement de Carles Puigdemont a utilisé le Bitcoin (BTC) pour financer des initiatives en faveur de l’indépendance.


Cet article n’est pas une recommandation d’investissement dans les cryptomonnaies et ICO. Ces investissements sont risqués et spéculatifs. VaTeFaireDécrypter publie des articles les plus objectifs possibles et ne peut être tenu pour responsable en cas de pertes liées à des placements de la part de ses lecteurs. VaTeFaireDécrypter ne fait pas garantie de l’exactitude des informations de ce document.

Roméo VEGA

Author Roméo VEGA

More posts by Roméo VEGA

Join the discussion 2 Comments

Leave a Reply