Le thon sur la blockchain

By 30 novembre 2018News

Une entreprise alimentaire suisse est sur le point de devenir le premier importateur européen de produits alimentaires, à permettre la traçabilité complète de la chaîne d’approvisionnement de son thon en conserve, grâce à la technologie du registre distribué.

Atato construit la plateforme de chaîne d’approvisionnement Ethereum pour l’industrie du thon

Pacifical est une société mondiale de commercialisation du thon, créée conjointement par les huit nations insulaires du Pacifique central: États fédérés de Micronésie, Kiribati, Îles Marshall, Nauru, Palaos, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Îles Salomon et Tuvalu.

Logo Pacifical

L’organisation, qui représente 25% des stocks mondiaux de thon, encourage le commerce du listao et du thon à nageoires jaunes capturés de manière durable et certifiée MSC (le Marine Stewardship Council agit avec ses partenaires pour garder des Océans Vivants pour des produits de la mer sauvages, durables et traçables)

Logo MSC

À l’avant-garde de la traçabilité depuis 2011, Pacifical s’est associée à la société de blockchain Atato basée à Bangkok en 2018, le but est développer une chaîne d’approvisionnement utilisant une blockchain. La plateforme de blockchain couvrira plus de 220 grands navires de pêche, ainsi que l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement et de traçabilité d’environ 35 millions de thons capturés chaque année.

L’objectif est de fournir un niveau sans précédent de transparence et de traçabilité afin de garantir la durabilité de la capture du thon. Les couvercles de boîtes de thon MSC impliqués dans ce projet porteront le logo Pacifical et un code QR permettant d’accéder au site Web ou les consommateurs pourront trouver toutes les informations pertinentes concernant le poisson qui se trouve dans la boîte.

La marque Raimond Freres a été la première en Suisse à introduire sur le marché de thon certifié MSC. Les consommateurs seront désormais en mesure de retracer entièrement le poisson acheté, de la prise au traitement du produit final via la blockchain Ethereum. Les informations incluent le capitaine et le navire qui ont capturé le poisson, l’heure et la zone, ainsi que le lieu et l’heure de la transformation.

Atato, la société de technologie responsable du développement de la plateforme, a été fondée en 2017 et développe des blockchains en partenariat avec ConsenSys, Modex, Amazon Web Services, Microsoft Azure et IBM Hyperledger.


Cet article n’est pas une recommandation d’investissement dans les cryptomonnaies et ICO. Ces investissements sont risqués et spéculatifs. VaTeFaireDécrypter publie des articles les plus objectifs possibles et ne peut être tenu pour responsable en cas de pertes liées à des placements de la part de ses lecteurs. VaTeFaireDécrypter ne fait pas garantie de l’exactitude des informations de ce document.

Noter cet article
Roméo VEGA

Author Roméo VEGA

More posts by Roméo VEGA

Leave a Reply