Les bureaux de tabac, bientôt les premiers vendeurs de Bitcoin ?

By 24 novembre 2018News

Des milliers de tabacs français vont commencer à vendre des coupons Bitcoin à partir du 1er janvier 2019.

Les Tabacs vendront prochainement de la crypto dans toute la France

2019 approche à grands pas et apporte de bonnes nouvelles pour le marché de la crypto. En effet, à partir de 2019, des milliers de points de vente vendront du Bitcoin dans toute la France.

Au début, entre 3 000 et 4 000 magasins seront équipés d’un logiciel permettant de traiter les achats directs de «coupons» de bitcoins.

Les montants de Bitcoin pouvant être achetés seront des valeurs suivantes: 50, 100 ou 250 euros. Par la suite, les autres tabacs seront également équipés pour échanger la cryptomonnaie.

Un accord a récemment été signé par la société Bimedia, qui fournit des terminaux dans les bureaux de tabac, permettant la vente de produits «dématérialisés», et la plate-forme KeplerK, qui propose des cryptomonnaies.

Grâce à cet accord, les buralistes pourront, l’année prochaine, commercialiser des coupons de 50, 100 ou 250 euros convertibles sur le site Web KeplerK, en bitcoins, en ethereum ou dans une autre monnaie cryptée.

Le site Web de KeplerK compte plus de 27 000 opérateurs et le plus grand nombre de points de vente au monde.

Phillipe Coy, président de la Confédération des tabacs, a déclaré à Europe 1 qu’autoriser les propriétaires de magasins de tabac était un moyen de moderniser leur profession. Il a également ajouté:

« Ça nous rapproche des temps modernes de consommation et d’utilisation. »

La Confédération des tabacs (ou Fédération des Buralistes) regroupe plus de 25 000 points de vente sur le territoire français. Ces magasins sont ouverts 13 heures par jour, sept jours par semaine. Ce réseau sans précédent et cette haute disponibilité font du tabac le premier réseau de magasins de proximité en France.

L’incompréhension générale

L’info est tombée au début de la semaine, et on a vu beaucoup de médias, de membre de la communauté (sur twitter et reddit), ayant du mal à mettre au clair ce qui a été fait avec la Banque de France.

En fait, la Banque de France comme elle l’a annoncé dans un communiqué de presse, n’a pas passé un accord, n’a donné aucune autorisation aux buralistes français, et n’avait pas à le faire.

En effet, ce n’est pas son rôle, comme précisé dans le communiqué, l’achat et la vente de cryptoactifs se fait à la totale responsabilité de l’intéressé. De plus, les buralistes n’ont pas à se référer à la Banque de France pour mettre un nouveau produit en vente.

Malgré tout, les buralistes vont bel et bien vendre de la crypto à partir de début 2019, et ça mérite d’être remarqué.


Cet article n’est pas une recommandation d’investissement dans les cryptomonnaies et ICO. Ces investissements sont risqués et spéculatifs. VaTeFaireDécrypter publie des articles les plus objectifs possibles et ne peut être tenu pour responsable en cas de pertes liées à des placements de la part de ses lecteurs. VaTeFaireDécrypter ne fait pas garantie de l’exactitude des informations de ce document.

Noter cet article
Roméo VEGA

Author Roméo VEGA

More posts by Roméo VEGA

Leave a Reply