Malte aux Nations Unies: la crypto est «l’avenir inévitable de l’argent»

By 1 octobre 2018News

Le 27 septembre, le premier ministre maltais, Joseph Muscat, a déclaré aux Nations Unies que la cryptomonnaie était « l’inévitable avenir de la monnaie », réitérant sa confiance en la technologie Blockchain.

« L’île de la blockchain » révèle ses cartes

Lors du 73e débat de l’organisation, Muscat, représentant de Malte et défenseur de l’innovation numérique et de sa réglementation.

« La blockchain rend les cryptomonnaies, l’avenir inévitable de la monnaie, plus transparente, car elles aident à filtrer les bonnes entreprises des mauvaises », a-t-il déclaré. « Mais ces registres distribués peuvent faire beaucoup plus. »

Dans le cadre de « Blockchain Island » (traduisez : l’île de la blockchain ), le gouvernement maltais a signé des accords et des partenariats avec de nouvelles entreprises, notamment un ensemble d’échanges de cryptodevises afin de fournir des produits et des services financiers novateurs implantés dans le pays.

Comme Bitcoinist l’a signalé, les plates-formes Binance et Huobi ont été le fer de lance de cette tendance. La première a annoncé en juillet qu’elle tenterait de constituer la première banque mondiale décentralisée, basée à Malte.

Muscat avait personnellement accueilli Binance dans sa juridiction lorsque la bourse y avait été transférée plus tôt cette année.

La blockchain, mais pas sans le Bitcoin

Aux Nations Unies, il a souligné la nécessité de devenir «la première juridiction mondiale a réglementé cette nouvelle technologie qui existait auparavant dans un vide juridique».

Qu’il s’agisse de dossiers médicaux, d’aide au traitement des données gouvernementales, a-t-il ajouté, la blockchain présente de nombreux moyens par lesquels le monde peut «contrer les politiques régressives et réactionnaires». Il prévoit:

« Les États devront passer d’une accumulation d’informations sur les citoyens à la réglementation d’un environnement dans lequel les citoyens peuvent faire confiance au traitement de leurs propres données. »

Le rapprochement entre blockchain et cryptomonnaie que support Muscat apporte une bouffée d’air quand de nombreux gouvernements internationaux, privilégient le potentiel de Blockchain, mais diabolisent complètement la cryptomonnaie.

L’approche fait écho à celle préconisée par les partisans de la cryptomonnaie, en particulier Andreas Antonopoulos, qui a déclaré publiquement qu’une mentalité de «blockchain, mais pas Bitcoin» dit au monde que quelqu’un «ne comprend pas» une ou l’autre technologie.


Cet article n’est pas une recommandation d’investissement dans les cryptomonnaies et ICO. Ces investissements sont risqués et spéculatifs. VaTeFaireDécrypter publie des articles les plus objectifs possibles et ne peut être tenu pour responsable en cas de pertes liées à des placements de la part de ses lecteurs. VaTeFaireDécrypter ne fait pas garantie de l’exactitude des informations de ce document.

Noter cet article
Roméo VEGA

Author Roméo VEGA

More posts by Roméo VEGA

Leave a Reply