Nestlé: la blockchain pour suivre le lait de la ferme au client

By 4 août 2018Blockchain, News
Nestlé exploite la blockchain pour suivre le lait de la ferme à la bouche

Le géant de l’alimentaire Nestlé imagine un tracé en temps réel de ces produits sur la blockchain. Traquant ainsi le lait de la ferme à la bouche.Nestlé, la plus grande entreprise dans le secteur de l’alimentaire du monde traque de la nourriture pour bébé sur la blockchain dans le cadre d’une expérimentation avec 9 autres acteurs majeurs du secteur.

L’implémentation de la blockchain sera utilisée pour suivre les ingrédients de leurs produits pour bébé Gerber, avec le but de réduire les rappels et augmenter la confiance des clients. Les clients pourront suivre l’origine de tous les ingrédients et voir leurs origines, sur le registre partagé.

L’entreprise dont les sièges sociaux sont localisés en Suisse travaille en collaboration avec 9 autres entreprises significatives du marché incluant le géant américain Walmart Inc, International Business Machines Corp et Unilever PLC pour développer un système appelé « Food Trust » (traduisez « Confiance alimentaire » pour faire originale) qui prend avantage de la technologie blockchain pour créer un registre partagé avec les autres entreprises pour accélérer les recherches de mauvais aliments ou produits qui seraient rappelés.Le géant mondial de la distribution Walmart, par exemple, a calculé qu’il lui faut 6 jours et 18 heures pour remonter d’une barquette de fruits dans un de ses magasins au verger mexicain de son producteur à partir de données informatiques, papier, code barre, etc…

L’expérimentation de Nestlé avec la blockchain fait des progrès mais est encore à ces débuts comme toute la chaine d’approvisionnement demande à s’y adapter. Ce qui inclut envoi, transformation, livraison et tous les différents programmes de suivi utilisés.

L’industrie des chaines d’approvisionnement est l’une des industries ou la blockchain peut y apporter de très bonnes améliorations. Plus tôt cette année, un problème alimentaire a vu 12 millions de boites de lait en poudre pour bébé être rappelées à cause du scandale des salmonelles par le géant laitier français Lactalis. Avec la blockchain implémentée dans la chaine d’approvisionnement, toutes les phases de fabrications deviennent transparentes et permet de prévenir et résoudre le moindre problème.

Plus tôt cette année, la Food Standards Agency du Royaume-Uni a testé la blockchain pour assurer la conformité des abattoirs de bovins.

Un parmi plusieurs gouvernements et grandes entreprises dans le monde qui elles aussi se penchent sur les bénéfices de la blockchain.


Cet article n’est pas une recommandation d’investissement dans les cryptomonnaies et ICO. Ces investissements sont risqués et spéculatifs. VaTeFaireDécrypter publie des articles les plus objectifs possibles et ne peut être tenu pour responsable en cas de pertes liées à des placements de la part de ses lecteurs. VaTeFaireDécrypter ne fait pas garantie de l’exactitude des informations de ce document.

Roméo VEGA

Author Roméo VEGA

More posts by Roméo VEGA

Leave a Reply