Payer ses courses en Bitcoin, le nouveau quotidien au Venezuela

By 19 novembre 2018News

Avec sa situation économique complexe, le Venezuela voit son adoption des cryptomonnaies grimper tant chez les particuliers que pour les entreprises…

Motivé par la crise économique dans laquelle son pays s’embourbe le président du Venezuela, Nicolas Maduro a en effet annoncé il y a quelques semaines le lancement d’une cryptomonnaie nationale : le Petro.

Indéxé sur les ressources en petrole et les minerais du pays, cette monnaie numérique est aussi un moyen avoué par le gouvernement de contourner certaines sanctions financières imposées par les états occidentaux. Mis sur le marché ce mois-ci le Petro incarne la nouvelle source de revenue du gouvernement mais aussi le moyen exclusif de paiement du passeport pour les Vénézuéliens

Avec une inflation qui a atteint 80 000% cet été, la confiance des Vénézuéliens envers leurs monnaie (le bolivar) est quasi nul. Le Fonds Monétaire International à même prévu une inflation qui dépassera le Million de % avant 2019…

Aujourd’hui déjà obligés de dépenser plusieurs Millions de Bolivar pour acheter un simple poulet, les locaux se tournent vers les monnaies digitales pour faciliter leurs transactions et maintenir leur pouvoir d’achat.

La population vénézuélienne génère une part importante des transactions : la blockchain Bitcoin avait enregistré en début de mois 1075 BTC tradés en 7 jours par la région.

VaTeFaireDécrypter rapportait d’ailleurs l’arrivée massive de distributeurs de Bitcoin en Amérique Latine.

La démocratisation des cryptomonnaies au Venezuela semble ne pas vouloir s’arrêter !…

En effet, même l’El Impulso, un média local, publiait sa recommandation de vendre sa voiture en Bitcoin (BTC) pour protéger ses avoirs et se passer des liasses de billets à entasser et sécuriser.

Pour finir les commerçants locaux commencent à trouver leurs intérêts dans ces monnaies du web 3.0

La chaine de grande distribution du pays, Traki communique désormais sur les crypto-actifs avec lesquels les clients pourront régler leurs achats en magasin. Le Bitcoin (BTC), le Dash (DASH), le Litecoin (LTC), l’Ethereum (ETH) et le Bitcoin cash (BCH) pourront dès aujourd’hui remplacer les brouettes de liasses de billets à la sortie des caisses de supermarché…


Cet article n’est pas une recommandation d’investissement dans les cryptomonnaies et ICO. Ces investissements sont risqués et spéculatifs. VaTeFaireDécrypter publie des articles les plus objectifs possibles et ne peut être tenu pour responsable en cas de pertes liées à des placements de la part de ses lecteurs. VaTeFaireDécrypter ne fait pas garantie de l’exactitude des informations de ce document.

Payer ses courses en Bitcoin, le nouveau quotidien au Venezuela
4.5 (90%) 6 vote[s]
Nelson Bonil

Author Nelson Bonil

More posts by Nelson Bonil

Leave a Reply