Pourquoi croire au Bitcoin ?

By 30 juillet 2018Article épinglé

« Commencer cette initiation par une explication du Bitcoin a du sens car il s’agit de la première cryptomonnaie créée dont le fonctionnement repose sur l’invention de la Blockchain. »

Le bitcoin ne repose sur rien de palpable
Présenté comme “l’or numérique”, le bitcoin partage avec lui la caractéristique d’être émis en quantité limitée (le nombre maximum de bitcoins en circulation est fixé à 21 millions) et de ne pas subir l’inflation (aucune institution ne peut le dévaluer). Pour comprendre le bitcoin il faut être conscient de sa rareté. C’est cette rareté qui en fait une ressource précieuse, même si elle n’est pas palpable. En revanche, à la différence de l’or, si les États décident de le réglementer les règles du jeu vont changer et sa valeur en sera affectée. L’or restera quoiqu’il arrive relativement stable. C’est ce qui constitue son plus gros défaut comparé au Bitcoin, car celui-ci est évolutif et peut être rendue plus performant grâce notamment au Lightning Network Qui est une méthode qui consiste à créer un canal d’échange/de transaction de cryptomonnaie entre 2 personnes sans passer, lors de chaque transaction, par la blockchain, seul le solde de création du canal et sa fermeture sera inscrit dans la blockchain ce qui rend les transactions beaucoup plus rapides.

Son protocole permet de s’affranchir des institutions financières
Né à la fin 2008 après la crise financière mondiale, le bitcoin constitue une riposte aux agissements de certaines grandes institutions financières. La crypto-monnaie est décentralisée : c’est-à-dire qu’aucune autorité ou gouvernement ne peut prendre une décision unilatérale à son sujet. Le système Bitcoin n’appartient à rien ni personne, c’est un outil commun, comme l’est Internet, dont la gestion est assurée collectivement par ses usagers. La masse monétaire de bitcoins est strictement encadrée, évitant ainsi hyperinflation et autres abus de création monétaire.

Sa technologie est novatrice
Quand vous réalisez une transaction en bitcoins (via un smartphone le plus souvent), celle-ci est enregistrée dans une base de données publique qui recense toutes celles déjà effectuées. Ce super-registre est ce qu’on appelle la blockchain. C’est cette technologie sous-jacente qui constitue la révolution la plus importante : elle permet de réaliser des transactions traçables et sécurisées sans l’intervention d’un intermédiaire (et sans les commissions qui vont avec). Elle promet de bousculer de nombreux secteurs, dont la banque et l’assurance. Aujourd’hui, plus de 440 milliards de dollars sont versés chaque année par des travailleurs émigrés à leur famille restée au pays. Une partie importante de la population de ces pays en voie de développement ne possède pas de compte bancaire et les tarifs pratiqués par les sociétés spécialisées dans le transfert d’argent sont très chers, environ 7 à 8% du montant. La solution passe par une application blockchain et un téléphone portable. Via une telle application, un transfert peut être aussi simple et peu coûteux que l’envoi d’un SMS.

Son cours s’est envolé, et ce n’est peut-être pas fini
À plus de 8.000 dollars, le bitcoin connaît une année exceptionnelle. Sortie de la sphère technophile depuis plusieurs années, la plus célèbre des crypto-monnaies est l’un des actifs les plus médiatiques du moment. Notez tout de même : si vous aviez investi 1.000 euros en début 2017 vous auriez aujourd’hui plus de 6.000 euros ! De quoi donner l’envie de transférer son pauvre Livret A rémunéré à 0,75%. Jusqu’où ira-t-il ? Mystère, mais l’équipe de VaTeFaireDécrypter est là pour ça !

comprendre le bitcoin


Cet article n’est pas une recommandation d’investissement dans les cryptomonnaies et ICO. Ces investissements sont risqués et spéculatifs. VaTeFaireDécrypter publie des articles les plus objectifs possibles et ne peut être tenu pour responsable en cas de pertes liées à des placements de la part de ses lecteurs. VaTeFaireDécrypter ne fait pas garantie de l’exactitude des informations de ce document.

Noter cet article
Roméo VEGA

Author Roméo VEGA

More posts by Roméo VEGA