UNICEF plus impliquée que jamais dans la Blockchain

By 6 janvier 2019News

Si UNICEF fait partie des early-adopters (premiers à tester) de la cryptomonnaie, l’association ne limite plus ses activités à l’acceptation de cryptomonnaies au titre de dons…

Un Organisme proactif

L’ONG qui dispose du soutien de donateur nombreux est implantée partout dans le monde et s’investit fortement dans la technologie Blockchain et ses implications pour la protection de l’enfance.

 » Explorer les applications de la Blockchain pour les enfants «  annonce fièrement le site web de l’ONG.

L’association de protection des enfants va même jusqu’à investir dans des start-ups de la Blockchain dont les projets pourraient bénéficier à sa cause.

La mission du « fond d’investissement UNICEF » qui n’est autre que son bureau de l’innovation est de :

– créer des nouvelles façons de donner

– accroître la transparence dans les process interne

– évangéliser la tokenisation pour faciliter les transactions et créer des opportunités

Concrètement

Le bureau en charge des investissements en innovation détient une enveloppe de 50 000 à 100 000$ pour investir dans des projets susceptibles d’avoir un impact important dans son champ d’action.

Dernièrement l’association à annoncé à ses followers sur Twitter l’élargissement des cryptomonnaies acceptées dans le cadre de ses collectes de fonds pour ses recherches et projets blockchain (en open-source).

L’enjeu pour UNICEF, c’est de développer des prototypes de Blockchain afin d’optimiser ses process internes et assurer son expansion.

Aux côtés des Nations Unis, l’ONG est également impliquée dans de nombreuses sessions de travail dans le cadre du UNIN (United Nations Innovation Network) pour développer un système de gouvernance décentralisée par smart-contrat.

Enfin, UNICEF organise aussi des Hackathon.

Ces événements, encore peu répandus en France, sont l’occasion pour de nombreux passionnés, chercheurs, amateurs, entrepreneurs dans la blockchain de se réunir autour d’une problématique pour développer, tester et proposer des solutions.

Le dernier évènement de ce genre organisé par l’association s’est déroulé à Mexico (Mexique) en Septembre 2018 où plus de 100 participants divisé en équipes ont pu pendant 36h créer de nouvelles applications d’aide à la crise internationale des réfugiés.


Cet article n’est pas une recommandation d’investissement dans les cryptomonnaies et ICO. Ces investissements sont risqués et spéculatifs. VaTeFaireDécrypter publie des articles les plus objectifs possibles et ne peut être tenu pour responsable en cas de pertes liées à des placements de la part de ses lecteurs. VaTeFaireDécrypter ne fait pas garantie de l’exactitude des informations de ce document.


Also published on Medium.

Nelson Bonil

Author Nelson Bonil

More posts by Nelson Bonil

Leave a Reply